Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Actualités
 

Visite ministérielle à l’occasion de la remise du certificat de qualité ISO 9001

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 9 décembre 2011 (modifié le 12 décembre 2011)

Lors de son déplacement à Villard de Lans , Thierry MARIANI, Ministre chargé des Transports, a assisté à la remise du certificat de qualité ISO 9001 décerné au Service Technique des Remontées Mécaniques et des Transports Guidés (STRMTG).

Après avoir assisté à une opération de contrôle effectué par le service, le Ministre a rappelé que le STRMTG est un service de contrôle unique au monde tant par la taille du parc contrôlé que les compétences techniques pointues dont il dispose.

Il n’a pas manqué de souligner l’enjeu majeur que constitue la sécurité des transports publics et le rôle prépondérant de l’État en la matière. Pour mener à bien cette mission dans le domaine des remontées mécaniques et des transports guidés, l’État a mis en place une organisation novatrice qui s’appuie sur le STRMTG, service à compétence nationale placé sous l’autorité des Préfets pour l’instruction des projets de contrôle.

La certification attestant de la conformité du système de management du service à la norme ISO9001 : 2008 couvre l’ensemble des mission du service réalisées par le siège et la totalité de ses implantations territoriales, voire même au delà puisqu’il inclut le Département Sécurité des Transports Collectifs de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement Ile de France qui assure les missions d’instruction et de contrôle pour le compte du Préfet de la région Ile de France.

Cette certification est le résultat d’un effort collectif très important et ne constitue pas une fin en soi. Elle s’inscrit dans un objectif d’amélioration continue des performances du service afin de renforcer le niveau de sécurité et d’harmoniser les pratiques au niveau national.

Le STRMTG s’est d’ores et déjà projeté dans cette perspective d’amélioration en engageant l’élaboration d’un projet de service qui permettra de fixer, dans le cadre de cette démarche participative, les grands axes d’amélioration pour les 5 années à venir. Les évolutions ainsi définies seront ensuite intégrées au système de management de la qualité.