Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Systèmes de Transports

TELECABINE - Téléphérique à mouvement unidirectionnel continu

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 août 2005 (modifié le 12 mai 2015)

La télécabine peut se décliner dans les deux technologies monocâble et bicâble, mais à une exception près, en France, toutes les télécabines sont de type monocâble.

  Télécabine monocâble (TCD)

Elle est technologiquement très proche du télésiège à attaches débrayables (TSD) et n’en diffère que par le véhicule. Là où les TSD sont équipés de sièges, les TCD sont équipées de cabines. Chaque cabine comporte une ou deux attaches débrayables du même type que celles qui équipent les TSD. Les passagers doivent pénétrer dans la cabine en mouvement ce qui limite sa vitesse en gare à 0,30 m/s. Par contre, les cabines étant fermées, il est possible de fonctionner plus vite en ligne (6 m/s maximum aujourd’hui). De plus, la capacité des cabines n’est limitée que par les possibilités technologiques. Les TCD neuves se partagent entre les cabines où les passagers sont assis (8 places maximum actuellement) et les cabines où les passagers restent debout (jusqu’à 16 places actuellement). Il existe également des cabines dites mixtes où cohabitent des places assises et des places debout. Une TCD peut comporter plus de 100 cabines permettant de transporter jusqu’à 3000 p/h environ et coûter entre 5 et 10 millions d’euros.

Télécabine monocâble

  Télécabine bicâble

Elle fonctionne avec des attaches débrayables et des cabines comme les TCD, mais en diffère dans la mesure où ces cabines sont suspendues à un chariot qui roule sur un ou deux câbles porteurs et qui est accroché à un câble tracteur. Ces installations plus complexes que les TCD concurrencent les funitels. La seule installation de ce type en France, construite en 2002 à Val d’Isère, est capable de transporter 3750 p/h à une vitesse de 7,50 m/s en ligne dans des cabines de 30 personnes (24 assises et 6 debout). Cette technologie permet de franchir des distances sans pylône largement supérieures au TCD. Son coût est évidemment en conséquence (plus de 10 millions d’euros).

Télécabine bicâble en ligne
Gare de télécabine bicâble